Laboratoire Morphodynamique Continentale et Côtière

Logo M2C

Thème 3 – Le domaine côtier ouvert : hydrodynamique, sédimentologie, écologie

Responsables : Bernadette Tessier & Imen Turki

Membres du Thème 3 : Nizar Abcha, Anne-Claire Bennis, Luminita Danaila, Jean-Claude Dauvin, Laurent Dezileau, Sophie Le Bot, Daniel Levacher, Dominique Mouazé, Rachid Makhloufi, Salim Mezazigh, Jean-Philippe Pezy, Bernadette Tessier, Imen Turki, Pierre Weill

ITA/BIATSS : Laurent Benoit, Martial Boutet, Christophe Conessa, Laurent Froideval, Julie Gonand, Magalie Legrain, Christophe Marie, Franck Lelong, Laurent Perez

Doctorants/Post-doctorants : Iskander Abroug, Souha Ajmi, Karen Araya Flores, Thomas Chevalier, Elise Grenard Grand, Samira Hosseini, Carlos Lopez Solano, Christoph Mensens, Elena Ojeda Casillas, Léo Pancrazzi, Gaetano Porcile, Aurore Raoux, Léo Saouti, Antoine Soloy

Objectifs scientifiques

Le domaine côtier, incluant les systèmes de plages et avant-plages sableuses, les côtes rocheuses et la plate-forme, constitue la terminaison marine du Continuum Terre-Mer. Les processus hydrodynamiques, sédimentologiques et écologiques qui caractérisent son fonctionnement sont analysés de l’échelle de la turbulence (< seconde) à celle des variations du climat et du niveau marin (pluriannuelles à millénaires) en passant par l’échelle des événements (e.g. tempêtes). L’un des enjeux est d’imbriquer les échelles de temps et les échelles spatiales. Les systèmes côtiers étudiés, que cela soit du point de vue de l’hydrodynamique, de la sédimentologie ou de l’écologie, se singularisent pour de nombreux chantiers par un régime à forte marée comme la Manche, notre atelier phare. Nous sommes reconnus pour cette spécificité. Nous focalisons également nos travaux sur des systèmes particulièrement vulnérables, en raison de l’accroissement de la pression anthropique qu’ils subissent et / ou des événements exceptionnels auxquels ils sont soumis naturellement (Amérique du Sud, Golfe de Mexique, Asie, Méditerranée).

Questions scientifiques

  • Quelle est la réponse hydro-sédimentaire des systèmes côtiers et leur sensibilité aux différents forçages modaux et extrêmes ?
  • Comment s’intègrent les processus hydro-sédimentaires dans l’évolution morphodynamique multi-échelle et l’enregistrement sédimentaire ?
  • Quelle est la dynamique des géo-écosystèmes côtiers sous l’influence de l’anthropisation dans le contexte du changement global ?

Méthodologies

La stratégie mise en place dans les projets développés au sein du thème est clairement multidisciplinaire, multi-méthode et multi-échelle. Elle repose sur la combinaison de plusieurs méthodes selon des approches les plus souvent couplées :

  • mesures in-situ (mesures hydro-sédimentaires et topo-bathymétriques, prospection géophysique, carottages, prélèvements)
  • télédétection (mesures satellitales et aéroportées, caméras vidéo, radars haute fréquence)
  • modélisations analogiques, numériques et stochastiques

Projets de Recherche

Nos activités de recherche s’appuient sur différents programmes de recherches régionaux, nationaux et internationaux (Europe, Afrique, Canada, USA, Chine,)

  • Projet ANR. Modélisation de l’interaction de la houle et d’un courant inhomogène en zone côtière ; MOROCH’2 (2021-2024)
  • Projet Shom. Etude de la dynamique littorale et de son impact sur les échanges entre la zone de déferlement et la zone côtière ; DEMLIT (2020-2025)
  • Projet TOSCA. Use of the SWOT mission by combining Multi-sensor and Modeling approaches for monitoring the Multi-scale Coastal hydrodynamics – SWOT 3MC; CNES-NASA funding (2020-2024).
  • Projet ANR-FEM. Vers une approche multi-modèle des indicateurs des services écosystémiques ; WindServ (2020-2023)
  • Projet SCO. Outils et Indicateurs croisés multi-Satellitaires et Socio-économiques pour le suivi des aléas et risques des Environnements Littoraux et renforcer leur résilience face au changement climatique (Exemple de Saint Louis au Sénégal) ; CNES- Science Climate Observatory (2020-2022).
  • Projet AESN. Reconstitution d’un stock de bivalves sur un secteur surexploité mis en jachère ; RS2S (2018-2023).
  • Projet ANR. Évaluations multirisques de territoires côtiers en contexte de changement global (multi-RIsk assessment on Coastal territory in a global CHange contExT) ; Ricochet (2017-2021).
  • Projet Régional RIN SELINE (des Sédiments pour les Littoraux de Normandie, PI : S. Lesourd, M2C)

Actualités du Thème